IDSA -

Comité d'organisation


Danielle LANDO, Adebiotech

Intervenants


Emmanuel ADLER, RISPO Christine AUBRY, INRA Mohammed BENBRAHIM, RITTMO Agroenvironnement Stéphane BERDOULET, Halage-Les Alchimistes Jean-Philippe BERNARD, Chambre d'Agriculture Nada BOUTIGHANE, DGPE, Ministère de l'Agriculture Nicolas CAMUS, SEDE Environnement, Veolia Yvan CAPOWIEZ, INRA Christelle CORDIER, AGRENE Loïc COUTTELLE, Veolia Vincent DESBOIS, Moulinot Fabien ESCULIER, École des Ponts ParisTech Alain FERRE, Arexhor PL Hervé GUERIN, VIVESCIA Felipe GUILAYN, Suez Marie-Laure GUILLOTIN, Auréa AgroSciences Jean-Pierre HARRY, Suez Franck HENNEQUART, Algaia Sabine HOUOT, INRA Julie JIMENEZ, INRA Maximilien KOEGLER, UpCycle Pablo KROFF, Suez Antoine LAGNEAU, Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF) Laurent LARGANT, AFAÏA François LAURENT, ARVALIS Florent LEVAVASSEUR, INRA ECOSYS Claire LHOUTELLIER-KASPRIK, SEDE Environnement, Veolia Xavier MARIÉ, Sol Paysage Christelle METRAL, Suez Aurélia MICHAUD, INRA Guillaume MOREL, Les Alchimistes Jean-Louis MOREL, LSE Nancy Constant MOTTE, Ÿnsect Fabienne MULLER, ADEME Christophe NAISSE, RITTMO Agroenvironnement Brahim OUDOUH, SEDE Environnement, Veolia Dominique PATUREAU, INRA Maelenn POITRENAUD, SEDE Environnement Frédéric QUICLET, Agri Compost Lionel RANJARD, INRA Christian ROUSSEAU, Exploitant Agricole Nicolas THEVENIN, RITTMO Agroenvironnement Laure THEVENIN METZGER, RITTMO Agroenvironnement Anne TRÉMIER, Irstea Emmanuel TROUVÉ, NEREUS Matthieu VALÉ, Auréa AgroSciences Vincent XAVIER, VT Green

BIOSKETCH

Emmanuel ADLER, RISPO

Diplômé d’AgroParistech et de l’Université de Stanford, Expert près des Tribunaux, consultant pour la Commission européenne, Emmanuel Adler est un spécialiste des traitements biologiques des déchets et des eaux usées. Au cours de ses 30 années d’expériences professionnelles, il a été expatrié en Espagne et au Vietnam pour Suez et est intervenu dans une quinzaine d’autres pays. Il crée en 2007 le Cabinet ACONSULT pour fournir une assistance technique aux services publics et privés dans le domaine de la valorisation des résidus et effluents fermentescibles. Très impliqué dans les activités d’enseignements (Ecole des Ponts, Université Paris 13, ENTPE…), Emmanuel ADLER est également engagé sur le plan associatif et préside le Réseau Interprofessionnel des Sous-Produits Organiques (RISPO) depuis 2016.

Christine AUBRY, INRA

CChristine Aubry, Ingénieur agronome et docteur en agronomie, directrice de l'équipe de recherches agricultures urbaines (INRA AgroParistech depuis 2012), professeure consultante à AgroParistech. Elle a commencé sa carrière en s'intéressant aux typologies d'exploitations agricoles vues par les agronomes au sein du département SAD de l'INRA, puis à la modélisation des pratiques dans les exploitations, objet de sa thèse en 1995. Dans ce cadre, et en lien avec son intérêt pour les fonctionnements technico-économiques des agricultures intra et périurbaines, les pratiques de fertilisation recourant notamment aux intrants organiques locaux ont fait l'objet de travaux co-dirigés, à Madagascar (thèses en 2006 et 2010, projet ADURAA de 20030 à 2008 puis Aulna de 2012 à 2017) et en France, avec notamment la thèse (co-encadrée avec Sabine Houot) de K Dhaouadi sur l'insertion des produits résiduaires organiques dans les systèmes de production à l’échelle d'un petite territoire. Cet intérêt s'est aussi manifesté dans le lancement en 2012 d'une expérimentation portant sur l’ingénierie du substrats de culture sur le toit potager expérimental Bertrand Ney de AgroParisTech. Il se poursuit notamment par la participation aux travaux sur la valorisation en agriculture des urines (thèse de T Marin, et travail de F Brun sur l’acceptabilité par les agriculteurs de certaines formes d'urinofertilisants dans ce cadre) et par la suite des travaux du toit expérimental.

Mohammed BENBRAHIM, RITTMO Agroenvironnement

INGENIEUR DE RECHERCHE - Spécialités Pédologie / Ecophysiologie / Foresterie

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
  • Depuis 2004 : Ingénieur de recherche de RITTMO Agroenvironnement® en charge de l’axe sur l’étude de l’efficacité des matières fertilisantes et supports de culture (nutrition, propriétés physiques des sols…).
  • 2007-2012 : PAST (personnel associé à temps partiel) avec l’université de Franche Comté
  • 2004 : ONF (Office National des Forêts, Direction Technique) : Chargé de Mission. Elaboration et mise en place d’un programme de recherche sur le recyclage des produits résiduaires en foresterie.
  • 1998-2003 : INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) : Ingénieur de recherche. Modélisation de la production des taillis à courte rotation à des fins énergétiques. Développement d’un réseau de sites expérimentaux sur la fertilisation des peuplements forestiers et l’usage des fertilisants organiques en sylviculture.
  • 1992-1996 : INRA (Institut National de la Recherche Agronomique) : Chargé de recherche. Fertilisation phosphatée et croissance des arbres.
FORMATION INITIALE ET CONTINUE
  • 1996 : Doctorat en Biologie Forestière. Effets d’une carence phosphatée sur la croissance et le bilan de carbone du pin maritime. Laboratoire d’Ecophysiologie et de nutrition minérale des arbres forestiers, INRA-Centre de Bordeaux et Université Henri Poincaré, Nancy.
  • 1992 : D.E.A. de Biologie forestière. Etude du régime de reproduction du sapin des Vosges. Université Henri Poincaré, Nancy.

Sylvio BENGIO, Adebiotech

Sylvio is the Scientific programs coordinator at Adebiotech, the Paris-based transdisciplinary biotechnology independent think tank since October 2018. Starting with an academic background in cellular immunology, he gained confirmed >20 years experience in Bioproduction and Purification of therapeutic proteins (and gene therapy vectors). He acquired strong technical and strategic business development experience in various scientific domains (chromatography, cell culture, molecular biology, high-end instrumentation, proteomics, analytical services) through management positions at PALL Life Sciences, Ciphergen Biosystems, Life Technologies, Merck/VWR, BioSepra/Sepracor Inc

Before joining Adebiotech he acted as a strategy consultant for international biotech organizations . Sylvio is a multicultural person and has been a frequent speaker and moderator at various academic and industrial BioProcessing related conferences worldwide.

Stéphane BERDOULET, Halage-Les Alchimistes

Après 8 années dans le champ de l’humanitaire international, dans des théâtres de conflits ou de catastrophes naturelles (Médecins du Monde), et sur des projets auprès des exclus du système de santé en France, Stéphane Berdoulet s’est spécialisé dans le champ du développement local et de l’insertion professionnelle en France. Il est aujourd’hui co-directeur de l’association Halage (www.halage.fr), depuis 2011, co-gérant de la SCIC Cité Phares (www.lephares.coop), co-fondateur de la SAS Les Alchimistes (www.alchimistes.co), et membre de différents réseaux de l’économie sociale et solidaire (Les Canaux, la CRESS, Chantier-école). Ses expériences se sont construites après un parcours initial en sciences sociales et sciences politiques.

Son souhait est aujourd’hui de mettre l’ensemble des expertises d’écosystèmes locaux, dans une démarche d’action publique, au service de projets structurant les territoires et dessinant le futur de la vie en ville, la plus inclusive possible.

Jean-Philippe BERNARD, Chambre d'Agriculture 17

  • Depuis Janvier 2017, Chambres d’agriculture de Charente-Maritime et Deux-Sèvres, La Rochelle : Chargé de projets Mission Innovation
  • Janvier 2014 – Décembre 2016, Chambre d’Agriculture de Charente-Maritime, La Rochelle : Responsable Mission Innovation
  • Janvier 2001 - Décembre 2013, Chambre d’Agriculture de Charente-Maritime, La Rochelle : chef du département Environnement
  • Mai 1997 – décembre 2000, Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture, Paris : Attaché direction/ Ingénieur-études
  • Septembre 1994 – Avril 1997, Groupement d’Intérêt Economique ECOAGRI, Troyes : Ingénieur-études/Innovation
  • 1988 - 1992 : Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Rennes

Nada BOUTIGHANE, DGPE, Ministère de l'Agriculture

Nada BOUTIGHANE est chargée de mission au bureau Eau, Sol et Économie circulaire à la sous-direction de la performance environnementale et de la valorisation des territoires à la direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises au ministère de l'agriculture et de l'alimentation. Elle est en charge de la construction et du pilotage de l'expertise et de la stratégie de MAA en termes d'économie circulaire et de gestion performante des déchets des entreprises et des filières agricoles, de la forêt et du bois, de l'agro-alimentaire, du cheval et de la bioéconomie.

Nicolas CAMUS, SEDE Environnement, Veolia

Ingénieur agronome diplômé d’UniLaSalle Beauvais en 2017 avec la spécialité « Agroécologie, sols, eau et territoires ».

Stage de fin d’études chez Eau de Paris (2017): Diagnostic des transferts hydriques et proposition d’aménagements pour lutter contre les transferts de polluants d’origine agricole sur une aire d’alimentation de captage.

Missions chez SEDE Environnement (depuis 2018) :
• Gestion de projets de développement dans le domaine du recyclage des sous-produits urbains ;
• Etudes techniques dans la filière de valorisation agricole des boues d’épuration (études technico-économiques, études préalables aux épandages).

Yvan CAPOWIEZ, INRA

Ingénieur agronome de formation, Yvan Capowiez est chercheur à l'INRA d'Avignon et travaille depuis 20 ans sur l'écologie et le comportement des vers de terre. Il s'intéresse en particulier aux effets des nouvelles pratiques agricoles sur les communautés de vers. Il a développé des techniques originales pour observer l'activité des vers dans le sol (tomographie) ce qui lui permet d'étudier les impacts des vers de terre sur la structure du sol (galeries, turricules).

Christelle CORDIER, AGRENE

Christelle CORDIER is a research scientist, founder and director of Agrene, a biotechnology company that provides scientific, technical and regulatory services to companies aiming to put bio-fertilizers, bio-stimulants or biological control agents on the market.

After obtaining a PhD in the field of mycorrhiza and their role in bio-protection in INRA Dijon, she completed a post-doctoral position on the expression of plant defense genes during plant/microorganism interactions (CSIC, Granada, Spain).

Before creating Agrene in 2009, for 10 years, she was in charge of different R&D projects focusing on microbial beneficial inoculants, biological control agents and their commercial development (UMR MSE, INRA Dijon).

Olivier DAMAS, Arcagée

Olivier Damas est ingénieur horticole et agronome diplômé en 2004 de l’Institut National d’Horticulture à Angers (aujourd’hui Agrocampus Ouest).

Ses activités l'ont conduit à travailler dans les domaines de la recherche, l'expérimentation, la formation, la médiation et le transfert de connaissances, le conseil, dans des contextes tout à la fois agricoles et urbains.

Il a successivement travaillé de 2005 à 2007 sur la valorisation des déchets organiques (bureau d'études), l’agroécologie et l'agronomie tropicale (Cirad), puis pendant 10 ans jusqu'en 2018 à Plante & Cité (centre technique national sur les espaces verts) en expertise sur les sols urbains, écologie urbaine, conception et maintenance des espaces verts. Il est actuellement consultant pour le bureau d'études Arcagée (Bordeaux) en génie agronomique et valorisation des terres excavées, diagnostic et gestion de pollutions de sols dans le cadre de projets d'aménagements urbains.

Fabien ESCULIER, École des Ponts ParisTech

Fabien Esculier est coordonnateur du programme de recherche et action OCAPI (www.leesu.fr/ocapi). Il est chercheur de l'Ecole des Ponts ParisTech au laboratoire Eau, Environnement et Systèmes Urbains (LEESU).

Ingénieur du corps des Ponts, des Eaux et des Forêts, il a travaillé 6 ans pour différentes organisations dépendant du Ministère de la transition écologique et solidaire sur l'élaboration, la mise en œuvre et l'évaluation des politiques publiques de l'eau dans le bassin de la Seine (Service Navigation, Direction Régionale de l'Environnement, Agence de l'Eau). En 2014, il a monté le programme de recherche et action OCAPI qui vise à étudier et accompagner la transition écologique des systèmes alimentation/excrétion urbains et en particulier investiguer le potentiel de changement de paradigme dans la gestion des urines et matières fécales humaines par la séparation à la source et la valorisation agricole. Il a soutenu sa thèse en mars 2018 sur ce sujet (www.leesu.fr/ocapi/bibliotheque/les-productions-docapi). Il dirige désormais la seconde phase du programme OCAPI avec une équipe pluridisciplinaire de recherche-action (biogéochimie, agronomie, anthropologie, sociologie de l'innovation, géopolitique, écologie territoriale).

Alain FERRE, Arexhor PL

Je suis ingénieur horticole. Après avoir travaillé en productions horticoles et comme enseignant, je suis depuis 2005 responsable de la station d’expérimentation horticole ASTREDHOR d’Angers. Les thématiques concernant la mise au point d’alternatives aux produits phytosanitaires ont été largement développées pour arriver aujourd’hui à une spécialisation en entomologie agricole (étude des ravageurs, auxiliaires et moyens de contrôle biologique), sur les effets de la lumière sur les plantes et les bioagresseurs (architecture des plantes, renforcement de leurs défenses, action sur les insectes et maladies) et sur les alternatives aux herbicides en cultures hors-sol ou de pleine-terre (paillages, herbicides naturels, enherbement etc.). Concernant les paillages, nous n’étudions pas uniquement les efficacités des produits contre les adventices. Nous travaillons de plus en plus à la caractérisation de leurs effets sur les caractéristiques du sol, chimiques, physiques et biologiques ou encore sur les émissions de gaz à effet de serre (N2O).

Felipe GUILAYN, Suez

Diplômé en génie de l'environnement et de l’assainissement à l'Université fédérale de Santa Catarina (Brésil), il a débuté ses expériences professionnelles entre 2011 et 2012 avec un stage de longue durée en tant qu'ingénieur assistant dans la conception, la construction et l'exploitation des stations d'épuration (STEP) au Brésil. Son intérêt pour la recherche a débuté avec deux stages master à l'Institut national de recherche en sciences et technologies de l'environnement et de l'agriculture (IRSTEA), le premier sur l’efficacité énergétique des STEP (IRSTEA de Bordeaux en 2013) et le deuxième sur la récupération de phosphore en boues de STEP (IRSTEA de Rennes en 2015). Il se tourne désormais vers les déchets organiques depuis 2016 en tant qu’ingénieur de recherche chez SUEZ et doctorant au Laboratoire de biotechnologie de l'environnement (LBE, unité INRA) dans le cadre d'une thèse CIFRE qui porte sur la caractérisation et la valorisation des digestats de méthanisation.

Marie-Laure GUILLOTIN, Auréa AgroSciences

Marie-Laure Guillotin est ingénieure agronome de Montpellier SupAgro, Option Génie Agronomique. Son parcours professionnel l’a amenée à se spécialiser dans la production et la caractérisation de la valeur agronomique des fertilisants organiques, et notamment ceux issus de déchets. Elle a travaillé pendant 7 ans pour la Cie Angibaud (maintenant ADS, filiale du groupe VEOLIA), avant d’être recrutée en 2003 par le laboratoire LCA (maintenant Auréa AgroSciences, filiale d’Arvalis).

Après avoir été responsable du Service Agronomie au LCA, elle est actuellement chargée de l’offre de services, de la formation et de la communication technique d’Auréa dans le domaine de la Valorisation Organique et de l’Environnement, en lien avec les questions réglementaires, analytiques et les attentes des clients. Elle est en parallèle experte au BNFERTI et au CEN dans le domaine des matières fertilisantes organiques.

Jean-Pierre HARRY, Suez

Jean-Pierre HARRY est actuellement Directeur Ingénierie & expertises chez Suez Organique.

Sa formation d’ingénieur en agronomie et son expérience industrielle acquise dans différents contextes français et internationaux lui confère un large degré d’expertise dans le domaine de la fabrication et la valorisation des matières fertilisantes.

Il dispose d’une expérience de plus de 30 ans dans le domaine du traitement et de la valorisation des sous-produits organiques. Il a notamment participé à la conception, à la construction, à la mise en service et à l’exploitation d’une trentaine d’installations de prétraitement, de compostage, de méthanisation, intégrant des procédés tels que les réacteurs ventilés (tunnels, casiers, couloirs) et le retournement d’andains et pour la méthanisation des procédés en infiniment mélangé, en continu ou en batch, par voie solide ou liquide.

Franck HENNEQUART, Algaia

Franck Hennequart is an Engineer, graduated in the Marine Biology and Biotechnology Laboratory of the University of Caen (Normandy, France), specialised in the valorisation of marine resources. Franck initiated his career in France with several aquaculture research and lecturing contracts; he worked then for 3 years in British Columbia in Canada as R&D project assistant for a Provincial organisation promoting partnership between Industry and Research groups for technological transfer in aquaculture. Back in Europe, Franck worked as a consultant for the seaweed industry and has been then appointed Project Coordinator in the Molecular Glycobiotechnology Group of the Dept. of Biochemistry at National University of Ireland Galway. In parallel, he participated to the creation and the setup of OGT, an Irish company developing novel seaweed extracts. After 5 years in his academic position, Franck has then joined OGT full time as Technical Director. His role in OGT was to assist technical and new product development as well as support any client towards technical applications. Due to the acquisition of OGT by the Spanish company Tradecorp International from the Sapec Group in June 2014, Franck became global seaweed project manager for the whole group.

Very recently, Franck took a new challenge in taking over the start-up ALGAIA, specialised in providing consultancy, analyses and bioactivity tests for the valorisation of algae in many sectors of activities. He is the Director of Research and Innovation in Algaia’s research centre based on St Lô in Normandie.

Franck is also share-holder of a French consulting company called SEANEO specialised in management of aquaculture, artificial reefs and Marine Protected Areas.

Franck is regularly invited as speaker to international conferences such as the International Seaweed Symposium, the International Society of Applied Phycology and the Plant Biostimulant Informa conferences.

Sabine HOUOT, INRA

Sabine Houot est Directrice de Recherche à l'Institut National de la Recherche Agronomique, au sein de l'unité ECOSYS à Grignon en région parisienne. Les recherches de cette unité ont pour cadre les interactions entre agro-écosystèmes et environnement, incluant les externalités positives et les impacts environnementaux. Elle travaille depuis une vingtaine d’années sur la valorisation en agriculture de produits résiduaires organiques (PRO) pour comprendre les effets des PRO en fonction de leur origine et traitements reçus avant apport. Elle coordonne un réseau de sites expérimentaux au champ de longue durée (SOERE-PRO) dans lesquels différents types de PRO sont épandus depuis 20 ans. Elle a coordonné en 2014 l’expertise scientifique collective sur les effets du retour au sol des PRO. Elle s’intéresse particulièrement à la dynamique de la matière organique et la qualité des sols et des cultures.

Julie JIMENEZ, INRA

Julie Jimenez, Docteur Ingénieur en génie des procédés– Chargée de recherche INRA au sein de l’Unité de Recherche LBE (Laboratoire de Biotechnologies de l’Environnement).

Après un diplôme d’ingénieur INSA en génie des procédés, Julie Jimenez a été chercheur puis chercheur confirmé dans le centre de recherche sur l’eau de VEOLIA (VERI) afin de s’occuper de thématiques telles que la modélisation de bioprocédés de traitements (eaux usées et déchets) et la caractérisation de la matière organique. Après obtention de son doctorat en parallèle de ses activités chez VEOLIA, puis un post-doctorat où elle a participé à plusieurs projets dont l’objectif était d’étudier et de comprendre le devenir de la matière organique des résidus organiques tout au long d’une filière de traitement (jusqu’à leur valorisation agronomique), Julie Jimenez est devenue en 2015 Chargée de Recherche à INRA LBE où sa thématique de recherche est l’intégration des bioprocédés de traitements des résidus pour une gestion durable des agrosystèmes (avec un focus sur le devenir des digestats et leur valorisation).

Maximilien KOEGLER, UpCycle

Maximilien Koegler est ingénieur agronome diplômé d’AgroParisTech spécialisé en agricultures urbaines. Après des travaux de recherche sur les impacts environnementaux de l’agriculture urbaine en 2016, il devient responsable de la Recherche & Développement chez UpCycle. Il est en charge de l’expertise scientifique sur les sujets de compostage de biodéchets, fabrication de substrats de culture de champignons sur matériaux recyclés et de l’utilisation des coproduits de cultures (champosts) et composts en maraichage.

Pablo KROFF, Suez

​Programme Manager /CIRSEE

Pablo a une formation d'ingénieur en biochimie et une Master en ingénierie biochimique de l'Université pontificale catholique de Valparaiso au Chili. Il est titulaire d'un doctorat en ingénierie chimique et biologique de l'université de Minho au Portugal et de l'université technique DTU du Danemark. Plus tard, il a développé son Executive MBA à la Copenhagen Business School (Danemark), en collaboration avec la Kellogg School of Management de l'Université du Northwestern à Chicago (États-Unis) et l'Université Fujan de Shanghai (Chine).

Pablo a commencé sa vie professionnelle chez BASF au Chili puis dans le secteur du conseil au Portugal où il a travaillé pour le Center for Waste Valorisation et pour Simbiente - Environmental Engineering and Management. Plus tard, il est allé au Danemark où il a travaillé en tant que responsable de projets de recherche appliquée au Centre de recherche sur l’énergie de Risø, puis à la DTU-Université technique du Danemark en tant que responsable des projets internationaux. Il a développé sa carrière dans le domaine de la bioénergie, établissant un lien entre les domaines de la recherche et du développement et celui des entreprises, avec une forte volonté de créer nouvelle valeur industrielle.

Antoine LAGNEAU, Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB îdF)

Chargé de mission « Agriculture urbaine » à l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme-Agence régionale de la biodiversité en Ile-de-France, Antoine Lagneau coordonne l’Observatoire régionale de l’agriculture urbaine et de la biodiversité.

Il enseigne parallèlement à la FASSE Paris en Master 1 « Politique de l’Environnement et Développement Durable » spécialité « Agriculture et alimentation durable ». Auparavant, il a entre 2016 et 2018 été chargé de cours Écologie/agriculture urbaine à l'IUT de Bobigny au sein du DUT "Carrières sociales option Gestion urbaine".

Chercheur-associé au centre belge Barricade, il participe à la réflexion autour du mouvement des Villes en transition.

Co-auteur du livre "Agriculture urbaine, vers une réconciliation ville-nature" aux éditions Le Passager Clandestin (2015) et direction de l'ouvrage "A travers champs et villes, regard sur les natures cultivées d'Ile-de-France" sorti en juin 2017 aux éditions Le Passager Clandestin.

Danielle LANDO, Adebiotech

Photo Danielle Lando

Danielle Lando est titulaire d'un doctorat d'état obtenu à l'Institut Pasteur de Paris pour la recherche en virologie. Elle a effectué sa carrière dans l'industrie pharmaceutique où elle a exercé des fonctions de chercheur en pharmacologie cellulaire et moléculaire avant de prendre la responsabilité des biotechnologies au sein de Roussel Uclaf devenu Sanofi. Elle a œuvré pour des rapprochements entre son entreprise et le secteur académique en soutenant des projets collaboratifs. Elle a été membre nommé au Comité National du CNRS de 1995 à 2000.

Depuis 2001, elle exerce des activités scientifiques bénévoles au sein d'Adebiotech, association dont elle est actuellement Vice-Présidente.

Laurent LARGANT, AFAÏA

Ingénieur en horticulture. Après un parcours professionnel dans le secteur des semences, comme sélectionneur, puis dans le secteur horticole (production et R&D), Laurent Largant est le délégué général d'Afaïa, syndicat professionnel des fabricants d'amendements organiques, d'engrais organiques et organo-minéraux, de supports de culture et paillages, et de biostimulants.

François LAURENT, ARVALIS

Depuis le 2 janvier 2019, François LAURENT occupe la fonction de directeur Recherche et Développement d’ARVALIS – Institut du végétal.

De formation supérieure agronomique (AgroCampus Ouest), François Laurent a réalisé son parcours chez Arvalis dans des missions centrées sur l’agronomie. Il a d’abord œuvré dans le domaine de la fertilisation avec la mise au point et la diffusion d’outils de raisonnement et de pilotage des cultures. Il a ensuite été chef du service Agronomie Economie Environnement de l’institut à partir de 2006.

Son implication dans les réseaux partenariaux (RMT, UMT, GIS) et auprès de la recherche amont (INRA) a permis la conduite de projets avec les acteurs des filières publiques et privées de la R&D.

La direction Recherche et Développement d’Arvalis regroupe 160 collaborateurs engagés dans la création de valeur pour les agriculteurs et les filières agricoles, par la mise au point de références, d’outils et de services.

Florent LEVAVASSEUR, INRA ECOSYS

Ingénieur docteur en agronomie et en modélisation des territoires. Ingénieur de recherche à l'INRA dans l'unité ECOSYS depuis 2015. Mes recherches portent sur l'optimisation de l'usage des matières organiques à l'échelle des territoires, en considérant les bénéfices agronomiques (augmentation de la matière organique du sol, fourniture d'azote...), les impacts environnementaux (émissions gazeuses...) et les caractéristiques des territoires (sols, systèmes agricoles...).

Claire LHOUTELLIER-KASPRIK, Angibaud

Claire LHOUTELLIER-KASPRIK a une formation universitaire en biologie suivie d’un DESS Environnement et Agriculture obtenu à l’ENSA de Toulouse.

Elle a travaillé pendant 15 ans sur le compostage et la valorisation en agriculture des matières organiques, d’abord à l’ACTA (Association de Coordination Technique Agricole en lien avec les Instituts Techniques), en tant que chargé d’études, puis au sein du centre de recherche de VEOLIA où elle a évolué ensuite vers des missions de chef de projets.

Depuis 4 ans, elle est responsable de projets chez Angibaud, Derome & Spécialités, filiale de SEDE Environnement. Elle est chargée du développement et de l’évaluation de produits fertilisants et biostimulants.

Christelle METRAL, Suez

Diplômée en génie des procédés, elle a évoluée sur le marché du traitement des eaux et résidus urbains aux côtés des collectivités territoriales.

Successivement Ingénieur projet, Ingénieur exécution, Responsable commerciale, Responsable Marketing France, Chef de Marché Méthanisation / Biogaz, elle est aujourd’hui Chef de Marché Transition Energétique et Economie circulaire à la Direction Commerciale France et Relations Institutionnelles.

Elle accompagne les équipes innovation, ingénierie et commerciales afin de proposer des solutions adaptées aux nouveaux enjeux des collectivités en lien avec la valorisation des déchets, la production de nouvelles ressources matière ou énergétique, la sobriété énergétique.

Aurélia MICHAUD, INRA

Quelques mots sur le parcours : De formation en science du sol ; ingénieur INRA, chef de projet et animatrice d’un observatoire de recherche en environnement sur les PRO (SOERE PRO), du système d’information d’archivage des données du SOERE (SI PRO) et du site web Valor PRO.

Guillaume MOREL, Les Alchimistes

Ingénieur Agronome de formation (AgroParisTech), Guillaume Morel a débuté dans le conseil aux collectivités publiques sur la gestion des déchets et l'économie circulaire. Il a ensuite intégré l'équipe des Alchimistes dans le cadre de projets de R&D (compostage des couches jetables usagées notamment). Il est maintenant responsable des opérations chez Les Alchimistes, où il s'occupe principalement du fonctionnement des sites actuels de collecte et de compostage urbain et de l'ouverture des nouveaux sites. Il est responsable du site de Lil'O (Ile Saint Denis), compostant 2 tonnes de déchets par jour. Il est dédié à la production de compost qui sera notamment à destination de l'agriculture urbaine et de la régénération de cette ancienne friche industrielle principalement.

Jean-Louis MOREL, LSE Nancy

Jean Louis MOREL est professeur émérite en biologie pour l’environnement à l'Université de Lorraine (UL). Ses recherches portent sur i) la dynamique des polluants (métaux et hydrocarbures) dans les systèmes sol-plante, ii) l'évolution des sols fortement affectés par les activités humaines (sols urbains et industriels) et iii) la réhabilitation des sols pollués et dégradés à partir de phytoremédiation, agromine et restauration des sols. Il a créé et dirigé jusqu'en 2012 le Laboratoire Sols et Environnement UMR 1120 UL-INRA. Il préside le GISFI (http://www.gisfi.fr), un consortium de dix laboratoires de recherche dédié à la compréhension du fonctionnement des sites et sols dégradés et au développement de technologies de réhabilitation des sols. Il anime le Laboratoire International Associé ECOLAND, établi entre l’UL et l'Université Sun Yat-sen de Guangzhou où il est professeur associé. Il est aussi professeur invité à l'INRS-ETE, Québec. Il a publié environ 250 articles dans des revues internationales à comité de lecture, deux brevets et est coéditeur d'une série d’ouvrages. Il a contribué à la création de deux entreprises, Microhumus et Econick. Au niveau national, il est membre du conseil scientifique de l'Ademe, de la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) et de Plante & Cité. Il a présidé de 2007 à 2015 le groupe SUITMA (Soils of Urban, Industrial, Traffic, Mining and Military Areas) de l'Union Internationale de la Science du Sol.

Constant MOTTE, Ÿnsect

Constant Motte, ingénieur agronome de formation est responsable du développement commercial sur les 3 marchés centraux d’Ÿnsect : l’aquafeed, le petfood et l’engrais organique.

Fabienne MULLER, ADEME

L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable.

L'ADEME est un établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition Écologique et Solidaire et du ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Christophe NAISSE, RITTMO Agroenvironnement

Specialist of Organic Matter in soil and in fertilizers

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
  • Since 2016: Researcher at RITTMO Agroenvironnement® in charge of Organic Matter in soil and in Fertilizers
  • 2014-2016: Post-Doctoral position at CNRS (Laboratory “Réaction et Génie des Prcédés (LRGP)” at Nancy).
  • 2010-2011: Engineer at INRA de Lusignan. Construction of a 5-year carbon and nitrogen balance database of different temporary grassland fertilization strategies (ORE ACBB).
  • 2005-2010: Technician of experiment at “Semences de l’Est” at Reims

EDUCATION
  • 2006: PhD on the potential of C sequestration by biochars and hydrochars, and impact after several centuries on soil fonctioning at the laboratory of biogeochemistry and ecology au of continental environments (UMR BioEMCo) at Thiverval-Grignon
  • 2010-2011: Master of Soil Sciences
    Master II on « Bacterial diversity of biocrusts in Sahel of Niger at local and regional level » at AgroParisTech
    Master I on « Impact of grassland structure on Champagne vine erosion » at laboratory Gegena² at Reims

Dominique PATUREAU, INRA

Directrice de Recherches INRA au sein du Laboratoire de Biotechnologie de l’Environnement à Narbonne (LBE), ingénieur agronome (1992), docteur en génie microbiologique (1995) et Habilitée à diriger des Recherches (2007), directrice adjointe du LBE de 2001 à 2006, a acquis de l’expérience et est référencée sur le traitement biologique de l’azote dans les systèmes de traitement des eaux avec particulièrement l’introduction et le suivi de micro-organismes à fonction intéressante dans des systèmes complexes (bioaugmentation). En 1999, elle a mis en place et anime depuis lors l’équipe qui travaille sur la problématique des micropolluants organiques présents à l’état de trace dans les systèmes de traitement des eaux usées et des produits résiduaires comme les boues de station d’épuration, les effluents d’élevage, les biodéchets. Des méthodes d’analyse fiables et répétables ont été développées afin (i) de mettre en évidence le réel potentiel de dissipation des écosystèmes de traitement aérobie et anaérobie, d’en comprendre les mécanismes (transformation, sorption, disponibilité) et d’y identifier les acteurs microbiens, et (ii) d’évaluer et de réduire les flux et les impacts de ces micropolluants sur notre environnement. De 1998 à 2019, elle a géré différents projets nationaux (15) avec des institutionnels (INSERM, ADEME, INSU, ONEMA, ANR) et des industriels (VEOLIA, SUEZ, SAUR) et a participé à des projets internationaux : comme directrice adjointe pour l’action COST 636 "Xenobiotics in the urban water cycle" 2005-2009 et comme membre pour le projet européen BIOWASTE “Bioprocessing of sewage sludge for safe recycling on agricultural land”, Contract N° QLRT-2001-01138, 2002–2005. Ces travaux ont été valorisés principalement sous forme de publications (67 articles et 5 chapitres d’ouvrage) et de conférences (60aine). Elle a encadré une 40aine d’étudiants en master, 13 doctorants, 5 post-doctorants et encadre actuellement 2 masters, 3 doctorants et 2 post-doctorants.

Maelenn POITRENAUD, SEDE

Maelenn Poitrenaud was trained as a hydrogeological engineer by the École Nationale Supérieure of Geology in Nancy.

After having spent 15 years working for the research department of the Veolia company (VeRI), Maelenn Poitrenaud joined the SEDE teams in mid-2014 as the manager of Innovation and Development where she supervises a small team of engineers.

In the course of working for VeRI, Maelenn Poitrenaud has held the position of research engineer in ground depollution and composting, before becoming manager of the “Biological Treatments and Agronomic Valorisation” team, which she remained for almost 10 years. From 2009 on she has overseen the research projects portfolio in the fields of Bio resources and then of Waste Valorisation.

She is involved in inter-branch organisations dealing with agronomic valorisation and has been successively – and still is – an active member of several organisations at national-level (FNADE) and European level (FEAD, EUREAU). She also leads work groups at the AFNOR on compost valorisation.

In addition she is in charge of coordinating collaboration between Veolia and the FNSEA.

Emilie POMMIER, Agrosolutions

Ingénieur agronome diplômée d’AgroParisTech en 2008 avec une spécialité en gestion de l’innovation, puis d’Agrocampus Ouest en 2010 en tant qu’ingénieur paysagiste, Emilie Pommier a rejoint Agrosolutions depuis janvier 2018, en tant que manager en charge des sujets Territoires & Agriculture Durable. Elle porte notamment les projets d’agriculture urbaine, et coordonne les études liées au projet Happy Vallée, en s’appuyant sur les nombreux domaines d’expertise de l’équipe Agrosolutions.

Lionel RANJARD, INRA

Lionel RANJARD is a research scientist from INRA department “Environment and Agronomy” in the UMR “Agroécologie” INRA Dijon. He takes its position in November 2001 after a PhD in microbial ecology at university Claude Bernard (Lyon1, France) and a post-doctoral position in bacterial genetic. He is the coordinator of numerous scientific programs dealing with microbial biogeography at different spatial scales (from plots to French territory). More recently he has managed scientific programs with the goal to develop an operational set of bio indicators to diagnose agricultural soil quality and evaluate the impact of farming practices and urban management (AgrInnov project).

Nicolas THEVENIN, RITTMO Agroenvironnement

INGENIEUR DE RECHERCHE - Spécialité : Procédés de transformation des déchets organiques (Compostage méthanisation)

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE
  • Depuis 2015 : Ingénieur de recherche à RITTMO Agroenvironnement® en charge de l’axe de recherche sur les procédés
  • 2007-2015 : Ingénieur d’étude au CRITT Rittmo, en charge de développer les études des procédés de transformation des déchets organiques en matières fertilisantes et supports de cultures, ainsi que ceux de dépollution de matrices agricoles contenant des résidus de pesticides.
  • 2006-2007 : Travail en gestion déléguée à SITA Alsace (Strasbourg) sur un projet de méthanisation de déchets industriels : Etude de faisabilité, caractérisation des déchets, calcul des coûts de l’étude, détermination et mise en fonction d’un méthaniseur pilote, rédaction de protocoles d’étude et réalisation d’analyses de laboratoires, étude de marché sur le gisement des déchets fermentescibles en Alsace, rencontre et présentation aux collectivités locales.
FORMATION INITIALE ET CONTINUE
  • 2006 Mastère/CES « gestion, traitement et valorisation des déchets » à l’Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg.
  • 2003 Diplôme universitaire « pollutions et nuisances » à l’université Robert Schumann de Strasbourg (droit de l’environnement, réglementation ICPE, pollution de l’air, de l’eau et des sols,…).
  • 2002 Maîtrise de biologie cellulaire et physiologie des micro-organismes, option génie micro-biologique à l’université Louis Pasteur de Strasbourg

Laure THEVENIN-METZGER, RITTMO Agroenvironnement

Director of RITTMO Agroenvironnement

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE
  • Depuis 2006 - Director of RITTMO Agroenvironnement
  • 2002-2006 - Researcher in RITTMO Agroenvironnement
  • 1998-2002 - Researcher in SADEF
EDUCATION
  • 1997 - PhD in soil sciences, École polytechnique fédérale de Lausanne (EFPL), Suisse
  • 1997 - PhD in soil sciences, CPB-CNRS-Vandœuvre, Université de Nancy
  • 1991 - Engineer in agronomy, ENSAIA, Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie et des Industries Alimentaires

André TORDEUX, Genoscreen

André Tordeux est avant tout un entrepreneur. Sa carrière professionnelle, au départ celle d'un universitaire, est jalonnée d'intitiaves, toutes orientées vers le développement. En 1985 il crée un centre de recherche en économie régionale, le CRESC. Peu de temps après, il crée le premier Centre de Valorisation et de Transfert de Technologies intégré à une université (Le CEFE), puis un cabinet Conseil pour le redressement d'entreprises en difficulté (ADRYADE). C'est tout naturellement qu'il deviendra responsable du pôle entrepreneuriat de l'EDHEC en 1996. En créant la société Genoscreen en 2001, André Tordeux quitte son habit de Directeur de Recherche en sciences de gestion pour se lancer dans l'aventure de la génomique. Cet engagement à la direction d'une Biotech, qui figure aujourd'hui parmi les leaders du marché de la biologie moléculaire, en France, lui vaut de sièger au sein des Comités Scientifiques et Conseils de Pôles de compétitivité NSL et AQUIMER et d'être administrateur d'institutions vouées à l'innovation et au développement comme EURASANTE, le CETI (Centre Européen des Textiles Innovants) et ADEBIOTECH.

Anne TRÉMIER, Irstea

Directrice de recherche, UR OPAALE, Irstea Rennes

Anne Trémier est ingénieure chimiste, titulaire d'un doctorat en biosciences de l'environnement de l'Université d'Aix-Marseille (2004) et d'une habilitation à diriger des recherches (HDR) en Sciences de la Terre de l'Université de Rennes 1 (2015). Chercheuse à Irstea (Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture) depuis 2004, ses travaux ont d'abord porté sur le procédé de compostage et concernent aujourd'hui plus largement la compréhension, la conception et l'optimisation technique et environnementale des filières de valorisation des déchets organiques. Ses projets traitent de deux questions principales: (1) l'optimisation de la valorisation par digestion anaérobie et compostage de déchets organiques dans les secteurs agricoles et (2) la gestion et la valorisation des biodéchets urbains. Sur ce deuxième thème, elle a pu développer une solide expertise sur l'intégration du compostage domestique ou de proximité en tant que solution pour la gestion des biodéchets urbains. Elle coordonne actuellement le projet européen DECISIVE (H2020 n ° 689229)dont l’objectif vise à changer le paradigme linéaire actuel de la gestion des déchets, basé sur l'importation de biens et l'exportation de déchets des centres urbains. Il s’agit pour cela d’établir un un système plus circulaire favorisant la gestion locale des biodéchets en lien avec l’agriculture urbaine, en vue de la production d'énergie et de bioproduits, pour leur consommation locale.

Emmanuel TROUVÉ, NEREUS

Ingénieur Agronome & Ingénieur Procédé de l'Institut National Polytechnique de Lorraine (ENSAIA), Emmanuel TROUVE travaille depuis une trentaine d’années sur des technologies membranaires : après leur application dans le secteur du lait, il a rejoint le secteur de l'eau en 1990. En conservant le fil directeur de l'innovation et des membranes, il a exercé la plupart des fonctions d'une entreprise : Chercheur, Ingénieur Travaux, Chef d'Agence d'Exploitation (Lyonnaise des Eaux, 10 ans), Directeur Marketing & Ventes (Rhodia Orelis, 4 ans), Directeur Programme & Equipes R&D Eaux Usées - Recyclage (Veolia, 7 ans).

Matthieu VALÉ, Auréa AgroSciences

Matthieu Valé est ingénieur agronome (ENSAIA, 2002) et docteur en Agronomie (INRA Toulouse, 2006). Ses travaux de thèse portaient sur la quantification et la prédiction de la minéralisation nette de l'azote du sol in situ, sous divers pédoclimats et systèmes de culture français (co financement ARVALIS / Terres Inovia).

Depuis 2007, il est responsable technique du pôle Agriculture au sein d’Auréa AgroSciences, laboratoire agronomique filiale d’ARVALIS Institut du Végétal. Ses missions portent notamment sur la mise en place d’analyses innovantes (physique et biologie du sol).

Il collabore régulièrement avec les Instituts de recherche (INRA, IRSTEA) et les Instituts techniques (ARVALIS, ASTREDHOR) dans le cadre de projets de recherche et développement. Les projets en cours portent sur l’optimisation de la fertilisation azotée organique dans les supports de culture horticoles (OPTIFAZ, CASDAR IP 2018-2021) et sur le référencement des indicateurs de microbiologie des sols pour les intégrer dans l’analyse de terre de routine (MICROBIOTERRE, CASDAR RT 2017- 2020).

Matthieu Valé coordonne le projet AGRO-ECO SOL (2017-2021), qui vise à développer une filière technique et économique sur le diagnostic et le conseil pour une gestion agroécologique des sols cultivés, en collaboration avec l’INRA et ARVALIS. Le projet AGRO-ECO SOL est accompagné par l’ADEME dans le cadre du programme Industrie et Agriculture éco-efficientes du programme des Investissements d’Avenir.

Depuis novembre 2017, il anime le groupe « Fertilité Organique et Biologique des Sols » du COMIFER.

Corinne VALLS, Maire de Romainville, Vice-présidente du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

Corinne Valls est la fille d'un républicain espagnol exilé en France, Résistant durant la Seconde Guerre mondiale.Titulaire d’une maîtrise de sciences économiques et du grade de directrice territoriale, elle devient maire-adjointe de Romainville en 1995 puis maire en 1998 et réélue depuis.

Elue au Conseil général de Seine-Saint-Denis en 2004, vice-présidente en charge des transports et des déplacements depuis 2008, elle a été réélue sur le canton de Bagnolet, les Lilas, et Romainville en 2015 en tant que conseillère départementale et est sixième vice-présidente du Conseil départemental, chargée des Mobilités et du Développement du territoire (voirie, transports, circulations douces, aménagement).

Conseillère territoriale de l'Etablissement public territorial Est-Ensemble depuis le 1er Janvier 2010 et conseillère métropolitaine de la Métropole du Grand Paris depuis sa création en 2016.

Elle a été également Présidente du Conseil d’administration d’Epareca de juillet 2015 à juillet 2018.

Corinne Valls est Chevalière de la Légion d'honneur et Officière de l’ordre national du Mérite.

Gad WEIL, Place Grand Public

Gad Weil crée et met en scène de grands rassemblements populaires depuis plus de 25 ans.

Depuis 2010, il s’est donné pour mission de faire dialoguer l’espace urbain et la nature et prend la capitale comme terrain de jeu. L’engouement suscité par ses œuvres monumentales les amène à voyager.

De Vienne (Izère) à Chishui (Chine) en passant par Auxerre ou Singapour, il souhaite faire partager à un large public sa vision poétique, festive, engagée et responsable d’un monde où la biodiversité doit être considérée comme un patrimoine indispensable à l’humanité.

Il est devenu Directeur Artistique de la Happy Vallée en 2017 et désire mettre en scène, grâce à elle, les changements profonds de notre société en ramenant la nature au cœur d’un axe urbain.

Vincent XAVIER, VT Green

Titulaire d’un DEA en biochimie (Université de Nancy et université de Stuttgart) et Eco-conseiller (Institut éco-conseil et ’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries de Strasbourg), Vincent XAVIER dispose d’une vingtaine d’année d’expérience dans l’accompagnement de PME dans le management environnemental, la performance et l’innovation.

Cofondateur de l’entreprise VT GREEN (www.vtgreen.fr) créée en 2013, il en assure depuis cette date la direction scientifique et technique et déploie la stratégie de l’entreprise visant à développer des produits à forte valeur ajoutée par conversion thermochimique de biomasses. Intégrée au groupe ETIA depuis 2016, VT GREEN déploie son expertise thermochimique à partir de la technologie Biogreen, soit pour le compte du groupe (développement de l’Hydrochar WB1, premier biochar disposant d’un AMM en France) soit pour le compte de clients pour valider les potentiels de valorisation matière et énergie de leur co-produits de biomasse.


SILVER SPONSORS
 Auréa  Genoscreen