Association


CONSEIL D'ADMINISTRATION


Élection du 18 Décembre 2018

Bureau

Président

Manuel GEA, Bio-Modeling Systems

Manuel Gea

Manuel Gea is co-founder & CEO Bio-Modeling Systems: The world's first Mechanisms-based Medicine company

He is Chairman of the Independent trans-discipline biotech Think Tank Adebiotech, and the co-founder and Chairman of Centrale-Santé, the French Health Think-Tank gathering 2500 members, professional involved in sector innovations and creating value for patients.

Manuel Gea (56 years old) is a serial entrepreneur & business angel developing disruptive innovations (technologies, novel therapies & business models) in the life sciences, IT, digital, healthcare & cosmetics sectors to propose disruptive integrated solutions adapted to each segment..

He spent 30 years creating value in various domains and executive jobs:

  • from consumer goods Industry to cosmetics, biotechnology & pharma companies and,
  • from business to R&D at Colgate-Palmolive, McKinsey, Boehringer Ingelheim, HemispherX Biopharma, Pherecydes-Pharma, BMSystems and,
  • co-founding or contributing to professional organizations (Leem biotech, Medef, Medicen cluster) and Think-Tanks (Adebiotech, Centrale-Santé) to promote disruptive innovation and entrepreneurship.

He is graduated from Ecole Centrale Paris, and has a sociology of organizations degree from Paris IX Dauphine University.

Manuel Gea, is co-founder, CEO & VP R&D IT of BMSystems, The Mechanisms-Based Medicine Company dedicated to the discovery of cost-effective new therapeutic, diagnostic & preventive solutions.

CADI™ Discovery is, since 2004, the first and only to date operational "Mechanisms-based Medicine" platform, that addresses two of the major life sciences issues:

- the complexity of life’s mechanisms with its “Architectural Principle”,

- the significant unreliability of scientific and clinical publications through its “Negative Selection Principle”.

Vice-Présidente

Danielle LANDO, Adebiotech

Photo Danielle Lando

Danielle Lando est titulaire d'un doctorat d'état obtenu à l'Institut Pasteur de Paris pour la recherche en virologie. Elle a effectué sa carrière dans l'industrie pharmaceutique où elle a exercé des fonctions de chercheur en pharmacologie cellulaire et moléculaire avant de prendre la responsabilité des biotechnologies au sein de Roussel Uclaf devenu Sanofi. Elle a œuvré pour des rapprochements entre son entreprise et le secteur académique en soutenant des projets collaboratifs. Elle a été membre nommé au Comité National du CNRS de 1995 à 2000.

Depuis 2001, elle exerce des activités scientifiques bénévoles au sein d'Adebiotech, association dont elle est actuellement Vice-Présidente.

Trésorière

Vanessa PROUX, Sup'Biotech

Vanessa Proux, docteure ès sciences, Directrice Générale de Sup’Biotech école d’ingénierie spécialisée en biotechnologies, IONIS Education Group.

Après avoir obtenu une maîtrise de Biochimie à l’Université Pierre et Marie Curie, Vanessa Proux intègre l’UTC pour préparer son DEA puis son doctorat dans le Laboratoire de Technologie Enzymatique dirigé par le Pr Daniel Thomas. Une fois sa thèse soutenue en 2001, elle obtient un contrat de recherche de 2 ans au CEA pour introduire les techniques d’analyses électrochimiques dans un projet de recherche sur la bioproduction d’hydrogène. En parallèle, elle s’est toujours intéressée à l’enseignement. Ainsi elle rejoint en 2004 Ionis Education Group pour un nouveau projet d’école dédiée aux Biotechnologies, elle choisit de se lancer dans cette aventure pédagogique, motivée par le challenge de créer une école innovante qui apportera sa contribution dans la réponse aux besoins en compétences exprimés par les professionnels des Biotechnologies. Aujourd’hui, Sup’Biotech rassemble 600 étudiants, 500 anciens et 157 enseignants et intervenants professionnels. Depuis 2014, Vanessa Proux préside aussi la commission Formation du pôle de compétitivité Medicen Paris Région.

Secrétaire Général

Olivier DELMAS, INERIS

Olivier DELMAS est chargé de mission recherche partenariale à la direction scientifique de l’INERIS. Sa mission est de créer des liens entre les programmes scientifiques de l’institut et les besoins des acteurs socioéconomiques, en matière de maîtrise des risques.

A partir de sa formation d’Ingénieur en génie biologique de l’Université de Technologie de Compiègne, Olivier Delmas conduit des projets en biotechnologies. Il a réalisé une thèse de doctorat sur le lait maternel à l’Université de Lille, poursuivie en contrat post-doctoral à l’Institut Pasteur de Lille. Il a développé des produits cicatrisants dérivés du sang, au LFB (Laboratoire Français des Biotechnologies) puis dans une PME innovante de dispositifs médicaux. Il s’est ensuite orienté vers le conseil en innovation, à Oséo, où il a accompagné la création de plusieurs entreprises de biotechnologies. Il a rejoint l’INERIS en 2007.

Autres Administrateurs

Alain BANIEL, Ingredia

Alain Baniel has been working in the nutrition research and food industry for more than 25 years. After a PhD in Food Sciences from the University of Nantes, France and a postdoc from Guelph University in Canada, he joined the Nestlé’s subsidiary Proteika as Scientific Director for 10 years. In 2007 he created and managed for 4 years a company specialised in the development and distribution of micronutrition for clinical and sport nutrition.

He is currently the R&D Manager at Ingredia Group. He is responsible for the implementation and coordination of a global research program that develops and investigates a portfolio of milk ingredients for the food and nutrition industries in relation to their functional and health benefits. Among different research programs, he takes a particular interest in the understanding of the digestion behaviours of proteins and its impacts to develop appropriate formula for specific nutritional needs.

Gauthier DECOCK, Eurofins

PhD in analytical chemistry with an experience of 15 years in analytical laboratories.
  • Strong expertise in analytical chemistry for cosmetic products testing and pharmaceutical or biopharmaceutical products testing
  • Expertise in fast alternative methods for microbiological testing
  • Knowledge in cosmetic and drug formulation
  • Skills in regulatory affairs for cosmetic industry and for the pharmaceutical industry (GMP and submission files)
  • Experience of FDA inspections
  • Implementation of certifcation ISO 9001, ISO 14001 and OHSAS 18001
Specialties:
  • Management of multicompetency teams in the field of analytical chemsitry
  • Building collaboration beteween business units worldwide
  • Coordination of research work in collaboration with Universities
  • Showing a high level of customer focus and integrity
  • Ability to work under pressure and team player

Anne-Marie DELORT, CNRS - Université de Clermont Ferrand

Photo Anne-Marie DELORT

Anne-Marie Delort est directrice de recherche au CNRS et dirigera dès janvier 2012 l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand. Elle met à profit son double parcours en biologie (Ingénieur en Génie Biologique de l’Université Blaise Pascal) et en chimie (Docteur-es-Sciences Physique de l’Université de Grenoble) pour développer des recherches à l’interface de ces deux disciplines.

Son expertise est plus particulièrement centrée sur l’étude du métabolisme microbien dans un contexte environnemental en utilisant des moyens d’analyse comme la RMN. Les domaines d’application concernent la biodégradation de plastiques et de polluants organiques.

En termes de recherche fondamentale, ses projets sont actuellement ciblés sur le rôle des microorganismes dans la dégradation de composés atmosphériques.

Pascal DHULSTER, Institut Charles Viollette

Pascal DHULSTER
Professeur des Universités IUT A

Cursus universitaire :

  • 1976 Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) Option Industrie Alimentaire IUT Créteil •1980 Diplôme d’Ingénieur Génie Biologique Université de Technologie de Compiègne (U.T.C.)
  • 1981 DEA (UTC), microbiologie, technologie enzymatique, bioconversion.
  • 1984 Diplôme de Docteur Ingénieur (U.T.C.)
  • 1994 Habilitation à Diriger des Recherches en Sciences Naturelles ( USTL)

Parcours professionnel :

  • 1984-1986: Ingénieur de recherche, UTC- GRADIENT
  • 1986-1989: Assistant associé en GIA, IUT A Lille1
  • 1989-1995 : Maître de conférences en GIA, IUT A Lille1
  • 1995-2011 : Professeur en GIA, IUT A Lille1
  • 2008-2011 : Directeur Laboratoire ProBioGEM (EA 1026)

Activités de recherche, programme et encadrement :

L’objectif de ces recherches est de développer dans le laboratoire une recherche en bioprocédé basée sur des approches micro-cinétique et macro-cinétique. La micro-cinétique permettra d’étudier le comportement des catalyseurs biologiques (enzymes, bactéries ou cellules) lors de leurs mises en œuvre en bioréacteurs. Cette approche permettra de concevoir de nouveaux bioprocédés et de modéliser les termes de réactions. Dans le cadre de la macro-cinétique on pourra s’intéresser à l’optimisation et à la maîtrise des bioprocédés qui sont toujours fort complexes, même si par moment ils semblent bien simples. Ainsi les concepts d’intensification de procédé amènent-ils à imaginer des couplages d’opérations originaux ou des modes opératoires nouveaux, où les transferts de quantité de mouvement sont associés aux transferts de matière, les bioréactions associées à des techniques séparatives pour améliorer la productivité et la sélectivité. Notre action porte plus spécifiquement sur le couplage de procédés bio catalytiques et à des techniques séparatives à membrane, avec l’objectif de développer une recherche amont sur le concept de couplage de procédés en étudiant spécifiquement : L’amélioration de la productivité et de la sélectivité d’obtention de peptides à activités ou propriétés physico-chimiques définies par couplage de procédés séparatifs à des bioréacteurs (réacteurs enzymatiques et fermenteurs à membranes). En ce qui concerne le couplage de réacteurs enzymatiques à des techniques séparatives nous cherchons à développer le concept de membrane contacteur en extraction liquide- liquide et d’électro-ultrafiltration à la séparation sélective des peptides. Nous cherchons d’autre part à développer un bioréacteur à membrane pour la production de lipopeptides (surfactine) par Bacillus subtilis : Modification qualitative et quantitative de la production de bio molécules par couplage d’une extraction continue à une fermentation à haute densité cellulaire. Ces recherches s’inscrivent dans le champ plus large de la valorisation de sources de protéines alimentaires (cruor porcin, concentré protéique de luzerne) par hydrolyse enzymatique contrôlée en réacteur à membrane : Conception, mise en œuvre, optimisation de procédés d’obtention d’hydrolysats peptidiques parfaitement définis à l’échelle pilote de 100 litres. Mise en évidence de propriétés d’usage des hydrolysats.

Production scientifique et encadrement

  • 50 articles dans des journaux internationaux à comité de lecture, 62 communications orales et par affiches, nationales et internationales.
  • Directions et codirections de thèse : 16

Paulo FERNANDES, Veolia

Paulo FERNANDES, 37 ans, est Directeur de Département Biosystèmes & Biotechnologies au sein de Veolia Environnement Recherche & Innovation (VERI). Ce département constitué d’environ 70 collaborateurs développe un savoir-faire en réduction des impacts environnementaux via des technologies et des procédés issus des sciences du vivant.

Ingénieur en Systèmes Industriels en 1998 de l’Université de Perpignan Via Domitia, il s’est spécialisé dans la réalisation et la gestion de projets de Recherche et Développement dans le domaine de l’environnement. Son parcours au sein de la principale structure de recherche de Veolia Environnement lui a permis d’appréhender les principaux enjeux et technologies d’une société de service dans le domaine de l’assainissement, de l’énergie et de la valorisation des sous-produits.

Thierry MAUGARD, Université de La Rochelle

Professeur des Universités, Université de La Rochelle

Thierry Maugard, est professeur de biochimie dans le département de Biotechnologies de l’université de La Rochelle. Il est l’auteur de plus de 59 publications scientifiques et de 3 brevets. Il effectue sa recherche dans l’unité CNRS LIENSs où il dirige l’axe ‘’Mécanisme d’Actions et Dysfonctionnements’’ de l’équipe ‘’Approches Moléculaires Environnement-Santé’’ du laboratoire, équipe pluridisciplinaire qui développe des approches d’ingénierie biotechnologique au profit de l’obtention de molécules actives à bénéfice santé marqué.

Ses activités de recherche concernent principalement :

  • le développement de bioprocédés verts de transformation et de valorisation des ressources marines et agricoles pour les secteurs pharmaceutique, cosmétique et nutraceutique ;
  • le développement de nouvelles voies de synthèse ou de transformation enzymatique de biomolécules d’intérêt ; 
  • le développement de systèmes innovants de traitement thérapeutique sélectifs, de diagnostic ou de vectorisation d’actifs ; 
  • ainsi que la compréhension des mécanismes d’action de biomolécules régulatrices de processus pathologiques tels que le cancer, le diabète, l’hypertension artérielle, le cholestérol, les troubles de la coagulation.

Samir MEZDOUR, AgroParisTech

Samir Mezdour obtained his PhD in Industrial Processes Engineering from the Compiègne University of Technology (UTC). He began his career in the agri-food industry where he worked as an R&D engineer (Laiteries TRIBALLAT) and as a quality engineer (HERTA). Within the framework of the STRIDE programme dealing with research and the development of technological innovation, he has conducted counselling assignments with agri-food SMEs in the Nord-Pas-de-Calais district. He has designed and developed for the Ingredia company a fractioning process of caseins in order to extract the alpha-s1 bovine casein, aiming at the preparation of a biological activity hydrolysate (anxiolytic peptides deriving from bovine alpha-s1 casein, developed under the name of Lactium), from pilot stage to industrial scale. This project led him to work for one year in Québec’s Research Centre in Milk Science and Technology (STELA) as a guest researcher.

Samir Mezdour has also worked as a lecturer-researcher at the Superior Institute of Agriculture in Lille (ISA), a research fellow at the Faculté Agronomique de Gembloux and a senior lecturer at the University of Valenciennes. At AgroParisTech he is conducting research within the UMR 1145 dealing with “Feeds Processes Engineering”, especially within the team focussing on “Structuring of products by the Process” (SP2) and working along three lines: (1) interfacial properties of biopolymers, (2) effects of thermomechanical treatments on the structuring of food materials, (3) extraction and characterization of proteins.

Jean-Luc SIMON, FFBiotech

Ingénieur ENSAIA, Docteur en Biotechnologies et Sciences de l’aliment, Habilitation à diriger des recherches en Sciences alimentaires et Biotechnologies.

Professeur contractuel en Biotechnologies dans différentes universités françaises et organismes de formation professionnelle. Chairman de colloques sur les Biotechnologies. Rapporteur de thèses. Expert à l’Agence nationale de la recherche. Ex membre du Comité stratégique de l’ADEME.

Ex rédacteur en chef de la rubrique Biotechnologies de la revue « Techniques de l’Ingénieur ».

Président du Groupe Génie des Procédés Biotechnologiques et alimentaires de la Société française du Génie des procédés.

Vice président du pôle de compétitivité Nutrition Santé Longévité du Nord Pas de Calais. Membre du pôle de compétitivité Goût Nutrition Vitagora de Dijon.

Membre du Comité scientifique du CNIEL (industries laitières), de l’Institut Carnot Qualiment, de la Commission recherches de l’ANIA, de la plateforme Food for Life France et d’Adebiotech.

Directeur de la Recherche et du Développement du groupe Ingredia, spécialiste des ingrédients fonctionnels et nutritionnels issus du lait, de 2009 à 2017.

Directeur de la Recherche du Groupe Lesaffre, leader mondial des levures pour les applications alimentaires, nutraceutiques et les biocarburants, de 2001 à 2009.

Directeur des recherches en procédés de production d’ingrédients biologiques pour toutes applications hors Pharma chez Rhodia de 1993 à 2001.

Chef de projet de recherches en procédés biochimiques chez Rhône-Poulenc Santé de 1985 à 1991. Animateur des recherches en procédés biochimiques de Rhône-Poulenc Rorer de 1991 à 1993.

André TORDEUX, GenoScreen

André Tordeux est avant tout un entrepreneur. Sa carrière professionnelle, au départ celle d'un universitaire, est jalonnée d'intitiaves, toutes orientées vers le développement. En 1985 il crée un centre de recherche en économie régionale, le CRESC. Peu de temps après, il crée le premier Centre de Valorisation et de Transfert de Technologies intégré à une université (Le CEFE), puis un cabinet Conseil pour le redressement d'entreprises en difficulté (ADRYADE). C'est tout naturellement qu'il deviendra responsable du pôle entrepreneuriat de l'EDHEC en 1996. En créant la société Genoscreen en 2001, André Tordeux quitte son habit de Directeur de Recherche en sciences de gestion pour se lancer dans l'aventure de la génomique. Cet engagement à la direction d'une Biotech, qui figure aujourd'hui parmi les leaders du marché de la biologie moléculaire, en France, lui vaut de sièger au sein des Comités Scientifiques et Conseils de Pôles de compétitivité NSL et AQUIMER et d'être administrateur d'institutions vouées à l'innovation et au développement comme EURASANTE, le CETI (Centre Européen des Textiles Innovants) et ADEBIOTECH.

Les permanents d'Adebiotech

Scientifiques
  • Danielle Lando, Vice-Présidente
  • Sylvio Bengio, Chargé de missions
Administration
  • Eric Dillard, responsable administratif et informatique
  • Patricia Tasset, secrétariat / comptabilité
10763